QUI SUIS-JE

Qui se cache derrière Macramé des bois et quel est son parcours ? 

Bonjour, je suis Magali, une jeune femme de 38 ans. Je ne vis pas dans les bois, mais en plein cœur de Lyon !

J'aime la nature, l'air de la forêt et me balader près des lacs, des rivières : un vivier qui m'inspire pour la création des macramés et qui me permet de récolter de jolis bois flottés. Mais j'aime aussi l'effervescence de la ville, parcourir les expos culturelles et faire un bon resto entre amis. 

Mon parcours, très diversifié, est atypique. Après un bac scientifique à Nancy, ma ville natale, j'ai suivi des études d'architecture à Grenoble. Puis je me suis consacrée à l'étude de la musique (piano jazz), avant d'entreprendre un CAP d'esthétique, puis une école de maquillage à Lyon. Aujourd'hui, je suis maquilleuse professionnelle et "macramé artist". Je réalise également, depuis de nombreuses années, des tableaux en peinture acrylique. 

IMG_0234_edited.jpg

Et le macramé dans tout ça ?

Il y a eu un grand retour de la mode du macramé des années 70 et j'ai adoré découvrir de grands macramés muraux, de style bohème. Je trouvais ces créations douces, apaisantes, impressionnantes et élégantes. Comme j'aime bien m'occuper avec mes mains, j'ai entrepris, en mars 2019 un grand macramé mural en suivant un tuto sur internet ! J'ai adoré cette expérience, même si cela m'a pris un temps fou. Puis, en novembre 2019, en vacances, à la montagne chez des amis, j'avais du temps et j'ai voulu recommencer. Eloignée de tout, et impatiente de me mettre à l'ouvrage, je suis allée ramasser du bois dans la forêt autour de la maison, puis je suis allée m'acheter de la corde de jardinage dans le magasin de bricolage le plus proche. Le soir même j'entreprenais un nouveau macramé. Pour l'anecdote, la corde de sisal, est vraiment peu agréable à manipuler, j'ai donc dû confectionner celui-ci avec des gants en cuir, que j'ai fini par trouer !

Le plaisir était encore au rendez-vous, et depuis ça ne m'a plus quitté.

 

Comment trouves-tu ton inspiration ?

Avant de me lancer, j'affectionnais beaucoup le coté blanc et beige des macramés bohèmes. Mais la couleur me manquait. J'ai donc investi, dès mon premier achat,  dans des bobines colorées,  jaune, orange, rouge, vert etc... et créé mes premiers macramés en couleur ( cf bas de page ) . J'associe toujours une touche de doré sur mes créations, pour apporter de la lumière et de la brillance ! On veut tous avoir des paillette dans les yeux non ?

L'inspiration est tout autour de moi. Des formes, des sensations, des matières...

 

Pourquoi faire du sur-mesure ? 

Aujourd'hui, ce qui m'inspire le plus, c'est lorsque l'on me contacte pour une création sur mesure. C'est un nouveau défi qui me sort de ma zone de confort à chaque fois et qui booste ma créativité.

Ma sensibilité et cette créativité sont à l'écoute de mon client et c'est de l'adéquation de la personnalité de celui-ci et celle de mon univers que née des créations uniques et incroyables. Je trouve cela excitant !

 

Que cherches-tu à transmettre à travers tes créations ?

Le plaisir d'être chez soi. Personnellement, j'aime beaucoup mon intérieur. C'est mon cocon, mon lieu de ressourcement, de réflexion et de méditation. Je m'applique à ce qu'il soit chaleureux et lumineux. J'attache alors une grande importance aux sensations, aux couleurs, aux odeurs, aux formes, à la beauté qu'ont les objets qui m'entourent. Et c'est cela que je veux partager, propager, à tous ceux chez qui cela résonne.

 

Ci-dessous:

Mon tout premier macramé, en jaune, sur un manche à balai.
Les premiers macramés en corde sisal sur des bois des Cévennes.

Mes macramés après ma première commande de bobines colorées.
Et ma première récolte de bois flottés Dans les Alpes !